support de capteur pour mammographe
InnovationMade in France

Précision et maîtrise des procédés pour répondre aux exigences drastiques d’un capteur optique de mammographe

Au début des années 2000, la société E2V, spécialiste de composants électroniques et de sous-systèmes pour des applications médicales et industrielles a fait appel à Delta Neo pour son savoir-faire reconnu en emboutissage de précision. Elle avait besoin d’intégrer dans un de ses mammographes des pièces particulières en forme de « barquettes » (dites cuvettes), indispensables à son bon fonctionnement : ces pièces servaient de support à des capteurs utilisés pour l’analyse par rayon X de la radiographie du sein.

Le cahier des charges était drastique, car cette cuvette de largeur 30 mm devait être réalisée à partir de feuilles en Dilver (alliage de Fer-Nickel) particulièrement fines et souples d’une épaisseur de 0.5 mm et devait comporter sur sa longueur (220 mm) 4 ouvertures rectangulaires, qui avaient tendance à faire varier ses dimensions et sa planéité.

Or, afin de ne pas occasionner d’analyses incorrectes de la mesure par rayon X, il était exigé une planéité de 0.1mm sur la longueur totale de la cuvette ainsi que le respect d’un parallélisme de 0.1 mm entre les 2 faces de la cuvette, et ce jusqu’au montage final dans le mammographe. Il fallait trouver le bon compromis entre la matière, les presses et les exigences de fonctionnalité.

Plusieurs jeux d’outils différents, capables de répondre aux tolérances serrées exigées, furent conçus minutieusement en interne par le bureau d’études. Une multitude d’essais et de réglages furent ensuite nécessaires car l’opération d’emboutissage s’effectuait en une dizaine d’étapes, au cours desquelles les pièces pouvaient se déformer à tout moment.

Pour éviter ce risque majeur, les équipes techniques et de production ont dû trouver des astuces et ont mis en place des éléments de posages intermédiaires.

Par ailleurs, pour affiner sa fonctionnalité, il était demandé qu’un traitement de surface de Nickel soit également déposé sur l’ensemble de la cuvette, traitement de surface que Delta Neo a sous-traité chez l’un de ses partenaires historiques, géographiquement éloigné.

Par conséquent, un boîtier plastique spécifique, intégrant des mousses de calage, a dû aussi être étudié en concertation avec le client et fabriqué par un fournisseur extérieur pour préserver les pièces durant les différents transports intermédiaires et finaux.

L’expertise pointue de Delta Neo en matière d’emboutissage, associée à des procédures rigoureuses de manutention et d’emballage, a permis de répondre avec succès aux exigences « zéro faille » du milieu de l’appareillage médical, et ce sont ainsi quelques milliers de pièces qui sont sorties de ses ateliers.

Un projet à nous soumettre ?
Un défi technologique à relever ? Une question ?

Menu